Portail

Opération Représaille
suite de : OP Frappe Préventive (monde fictif)
 

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mode opératoire

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Opération Représaille Index du Forum -> le monde -> histoire Forces de libérations aruyenne contre l'occupation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
appache
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Déc 2009
Messages: 32
Localisation: Quelque pard perdu dans Aruyo

MessagePosté le: Mar 9 Mar - 17:40 (2010)    Sujet du message: Mode opératoire Répondre en citant

Les forces de libération aruyene contre l'occupation est principalement une force de guérilla, manquant d'effectif et de matériel pour être une force armé et se permettre une guerre ouverte comme les autres groupes révolutionnaire sud-américain tel les F.A.R.C. L'organisation est surtout en milieu campagnard bien que des unités de type cellules sont le front armé dans les milieu urbain.

Les cibles qui sont souvent reconnu par des agents en civil sont normalement choisies pour leur importances stratégiques, la possibilité d'acquérir du matériel et des ressources ou encore l'effet déstabilisateur sur le pouvoir en place. Il peut s'agir d'assassinat, de sabotage, de vol de banque, de kidnapping, les évasions ou encore d'embuscade sur des unités militaires vulnérable à une frappe éclaire.

Assassinat: Le F.L.A.C.O utilise l'assassinat de façon régulière afin de déstabilisé le pouvoir en place. Les cibles les plus fréquentes sont les haut dirigent militaires ou policiers, les juges ainsi que les riches marchand qui exploite le peuple goya et appuie la dictature en place. Les méthodes utilisée varie d'une bombe sous le véhicule au coup de couteau dans une foule dense en passant par l'exécution classique.

Sabotage: La destruction de route et autre infrastructure utilisé par le pouvoir afin d'acheminé des troupes sont régulièrement utilisé. Les ponts et les antennes radio sont des cibles prioritaires afin d'isolé les petites garnison militaire avant un assaut en règle. Le sabotage a aussi servi à nuire au commerce du diamant et s'empare d'une partie des ressources où encore pour faire pression sur les narco-trafiquants.

Vol de banque: Le vol a main armé aussi appelé impôt révolutionnaire est régulièrement utilisé pour retiré les ressources du gouvernement et les amenés dans les coffres des rebelles. Due à une hausse des attaques le pouvoir en place à augmenté la sécurité autour des grandes banques ce qui à amené le F.L.A.C.O à s'attaquer au commerces et possession des plus nanti du pays. Le tôt d'échec grandissant de telles attaques à donc fait évoluer les méthodes des rebelles.

Kidnapping: Lorsqu'une personne influente et à la famille aisé se retrouve isolé, le kidnapping est envisagé la rançon souvent échangé dans des lieux isolé sert à financé les efforts du combat révolutionnaire ou à libérer des prisonniers. Les étrangers a l'île sont rarement prit dans une tel agressions à moins de supporté ouvertement le gouvernement local. Les exceptions sont les ONG tel médecin sans frontières qui eux sont kidnappé pour une courte duré,quelque mois, afin de soigner les blessés et malades du F.L.A.C.O. Les otages ont parfois beaucoup plus peur des méthodes de libérations brutales effectué par le régime que de resté avec leurs bourreau.

Évasion: L'attaque des lieux de détentions des prisonniers politiques est aussi souvent envisagé généralement précédé par une embuscade afin de semer le désordre ou ralentir l'arrivé des renforts. 5 à 6 actions de se genres sont réalisé avec succès chaque années. Même si le taux de réussite est peux élevé les forces révolutionnaires considèrent que la libérations d'une vingtaine de leur membre les plus respecté en vaux la peine.

Embuscade: Les militaires ou policier isolé sont fréquemment victime d'embuscade rapide. Une grenade qui tombe d'une fenêtre de véhicule qui s'échappe rapidement à un contrôle routier ou encore le policier qui approche d'un véhicule suspect peux être la cible d'un tireur isolé alors que sa concentration est porté vers le véhicule suspect. Les forces militaires qui sont en nombre réduit lors d'une patrouille sont régulièrement attaqué lors d'embuscade de courte durée, les rebelles fuyant rapidement sans même vérifier les dégâts si l'attaque se prolonge trop selon eux. Dans le cas où l'unité est rapidement anéanti, un pillage rapide des pièces d'équipements les plus désirés sera effectuée dans la hâte.
_________________
Bienvennue a Aruyo


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Mar - 17:40 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Opération Représaille Index du Forum -> le monde -> histoire Forces de libérations aruyenne contre l'occupation Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Template Vietcong by Bluck & dav.bo
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com